Les bienfaits du CBD au quotidien

Aujourd’hui, beaucoup de nos clients achètent nos produits à base de CBD afin de chercher une alternative pour traiter différents symptômes. Notre clientèle a un profil très varié, 18 à 90 ans ! Que cela soit pour traiter les symptômes d’une maladie dégénérative, auto-immune, psychique, douleurs de manière générale ou encore addiction, le CBD présente de nombreuses vertus à exploiter. On vous explique tout.

 

Les maladies neurodégénératives : Parkinson, Alzheimer, …

Les effets des cannabinoïdes sur le système nerveux étant de plus en plus connus, certains chercheurs se sont intéressés à l’utilisation du CBD pour soulager les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou Alzheimer. Même si les études restent de taille modeste et incomplètes, les premiers résultats sont encourageants.

En 2014, des chercheurs brésiliens ont ainsi comparé l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être de 22 personnes atteintes de la maladie de Parkinson ayant reçu un traitement sous forme de 
gélules de CBD. Les résultats ont mis en évidence une amélioration de certains symptômes moteurs mais aussi une baisse de l’anxiété liée à la maladie.

En France, l’utilisation du CBD pour atténuer les troubles moteurs et combattre la dépression liée à la maladie Parkinson sont également à l’étude. L’hôpital de la Timone à Marseille expérimente depuis maintenant plusieurs mois sur environ 30 personnes atteintes de la maladie de Parkinson, les effets du cannabis thérapeutique administré sous forme de spray.

Les cannabinoïdes s’annoncent prometteurs pour aider les patients à mieux supporter la maladie de Parkinson : l’atténuation des effets secondaires liés aux thérapies classiques. Beaucoup de médicaments utilisés pour soulager les patients ont en effet un effet secondaire difficilement supportable pour les malades, la dyskinésie.

Les maladies auto-immunes : sclérose en plaque, fibromyalgie, …

Des études menées en laboratoire nous montrent que le CBD pourrait jouer un rôle protecteur contre l’inflammation des neurones qui est à l’origine de tous les symptômes de la sclérose en plaque. En 2013, le professeur Mecha a par exemple publié une étude sur un modèle viral de sclérose en plaque montrant que le cannabidiol offre une protection contre les dégâts causés par l’inflammation.

D’autres chercheurs ont étudié plus précisément l’influence du CBD sur les marqueurs inflammatoires caractéristiques de la SEP. Des recherches menées en 2011 ont su mettre en évidence que les cannabinoïdes entraînent une baisse de l’activité des marqueurs inflammatoires typiques de la sclérose en plaque au niveau des cellules microgliales du cerveau.

Bien évidemment, les mécanismes d’action du CBD sur la protection des neurones est loin d’être clair, ces recherches offrent des pistes prometteuses. D’autant plus que les études effectuées sur des personnes atteintes de SEP confirment les bénéfices de la consommation de cannabinoïdes sur leur santé.

 

Concernant la fibromyalgie, le CBD peut être utilisé sous différentes formes pour soulager les douleurs et les tensions. Il est en effet possible d’appliquer directement sur la peau un peu d’huile de CBD pour faire des massages sur les zones douloureuses. La consommation de CBD est également efficace pour atténuer les douleurs et l’inflammation qui caractérisent la fibromyalgie. C’est à chaque patient de choisir quel mode de consommation lui convient le mieux : quelques gouttes d’huile de CBD appliquées en sublingual ou vaporisées dans la bouche, des recettes de cuisine à la fleur de CBD, du chanvre en vaporisation ou encore des gélules au CBD. N’oubliez pas de vérifier l’absence d’interactions entre les cannabinoïdes et vos traitements médicamenteux. Vous pourrez alors faire du CBD un allié pour lutter contre les symptômes de la fibromyalgie.

Les maladies inflammatoires : Arthrose, Endométriose, …

L’arthrose est une pathologie très répandue et invalidante que la médecine conventionnelle ne sait pas soigner. Des recherches récentes montrent que le CBD offre de belles perspectives aux malades atteint d’arthrose, à la fois pour soulager leurs douleurs et pour améliorer l’état de leurs articulations.

Actuellement, les cannabinoïdes ne peuvent pas se substituer aux traitements conventionnels prescrits contre l’arthrose. Le CBD est considéré comme un complément aux thérapies classiques, à condition qu’il n’y ait pas d’interaction médicamenteuse. L’arthrose se caractérise en effet par des crises douloureuses qui durent plus ou moins longtemps.


L’utilisation de baume à base CBD en usage local peut alors être particulièrement efficace. Il suffit d’appliquer un peu de crème/gel sur la zone concernée et de masser la zone pour éprouver un soulagement très rapide. Il est également possible de consommer des 
gélules ou de l’huile de CBD.
La « dose » de cannabinoïdes à prendre pour soulager l’arthrose dépend de chacun (corpulence, habitude de consommation de cannabinoïdes) mais aussi de l’importance de vos douleurs. C’est donc à chacun de consommer une petite quantité de CBD puis d’augmenter la dose progressivement jusqu’à trouver un équilibre qui lui convient pour soulager efficacement les crises douloureuses.

A propos de l’endométriose, le CBD ne peut être préconisé que pour soulager les douleurs liées à l’endométriose. Certaines pistes de recherche prometteuses laissent néanmoins à penser que les cannabinoïdes pourrait un jour permettre de soigner la maladie. Le CBD agit en effet sur le système endocannabinoïde présent dans l’organisme. Or, ce dernier joue un grand rôle dans plusieurs fonctions fondamentales du corps, comme le sommeil, l’immunité, la douleur… et la reproduction.

 

Les addictions

Le CBD peut-il être utilisé pour lutter contre une dépendance ? On pense que le CBD a la capacité de modifier les voies neuronales dans le cerveau des toxicomanes de telle sorte que le désir (c’est à dire la pression de la dépendance) et les symptômes de sevrage diminuent. Le CBD est connu pour avoir un effet calmant, même dans les situations stressantes, les cas de dépression ou les crises de panique.

Une étude de mai 2019 montre que le CBD peut réduire l'anxiété causée par une dépendance.

Le CBD peut activer le récepteur 5HT1-A-Sérotonine dans le cerveau. Cela expose un effet d'amélioration de l'humeur. Il est également évident que l'effet de récompense causé, par exemple, lors de la consommation d'une cigarette ou d'un verre de vin peut ne pas être atteint. Le CBD peut inhiber la libération de substances messagères tels que la dopamine.

 

Vous l’aurez donc compris, le CBD représente aujourd’hui un moyen efficace contre un bon nombre de maux. Le CBD ne vous guérira pas (et puis c’est illégal de dire ça, rappelez-vous…) mais il sera là pour vous aider à vous sentir mieux, apaiser certains symptômes.

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

 

Maladies neurodégénératives :

https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/0269881114550355 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/cannabis-medical-bientot-teste-marseille-1628773.html 

https://www.uts.edu.au/news/health-science/cannabis-substitute-may-combat-parkinsons-side-effect

 

Maladies auto-immunes :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23851307/ 

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21449980/ 

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1468-1331.2010.03328.x 

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29923025/

 

Maladies inflammatoires :

https://www.apotheken-umschau.de/Arthrose
https://dgrh.de/Start/DGRh/Presse/Daten-und-Fakten/Rheuma-in-Zahlen.html
https://www.apotheken-umschau.de/Rheumatoide-Arthritis